Chronologie - 1941

Chronologie de l'année 1941

© Auteur inconnu / 30 octobre 1941 / Wikimedia Commons / Domaine public

Janvier


2 janvier

• Londres : accusé à tort d'espionnage, l'amiral Muselier, chef des Forces navales et des forces aériennes de la France libre, est arrêté par les autorités britanniques, ce qui va provoquer la colère de de Gaulle.


4 janvier

• Paris : mort du philosophe Henri Bergson (°1859).


5 janvier

• Mort accidentelle de l'aviatrice britannique Amy Johnson.

• Londres : libération de l'amiral Muselier.

• Libye : chute de la forteresse italienne de Bardia.

• Vichy : arrivée du nouvel ambassadeur américain, l'amiral Leahy. La nomination de Leahy auprès de Pétain témoigne de l'intérêt que Roosevelt porte à la France, car l'amiral est l'un de ses plus proches conseillers.


6 janvier

• Washington : Roosevelt prononce le Discours des quatre Libertés, par lequel il demande au Congrès l'adoption de la loi « prêt-bail » (Lend & Lease Act).


10 janvier

• Albanie : la bataille de Këlcyrë s'achève par une lourde défaite italienne.

• Début de l'intervention allemande en Méditerranée : des bombardiers en piqué Stuka appartenant au 10e Fliegerkorps endommagent gravement le porte-avions britannique HMS Illustrious. Le navire se réfugie à Malte. Au cours des jours suivants, la Luftwaffe effectuera plusieurs raids sur le port de La Valette pour tenter de l'achever.


11 janvier

• Le croiseur britannique HMS Southampton est coulé par la Luftwaffe en Méditerranée.

• Libye : le colonel Jean Colonna d'Ornano, des Forces françaises libres, et le major britannique Clayton, du Long Range Desert Group, à la tête de moins d'une centaine d'hommes, effectuent un raid sur Mourzouk, capitale du Fezzan. L'opération est un succès, mais d'Ornano est tué au cours du combat.


12 janvier

• Prise de Tobrouk par les troupes britanniques et australiennes.


13 janvier

• Suisse : mort à Zurich de l'écrivain irlandais James Joyce (°1882).


18 janvier

• Le maréchal Pétain rencontre Pierre Laval à La Ferté-Hauterive, dans l'Allier.


19 janvier

• Début de l'offensive britannique contre les colonies italiennes d'Afrique de l'Est (Éthiopie, Érythrée, Somalie).


20 janvier

• Afrique de l'Est : escorté par le major britannique Orde Charles Wingate et sa « Force Gidéon », le négus Haïlé Sélassié Ier, empereur d'Éthiopie, accompagné de ses deux fils, retrouve le sol de sa patrie. Dans une proclamation, il appelle ses compatriotes à se soulever contre l'occupant italien.


24 janvier

• France : loi de Vichy créant un Conseil national de 192 membres. Comprenant des personnalités connues des arts, des sciences et de la politique comme Abel Bonnard, Henri Massis, Louis de Broglie, Louis Lumière, Alfred Cortot ou le cardinal Suhard, ce Conseil national, travaillant surtout en commissions, ne jouera pratiquement aucun rôle sur le plan politique.


29 janvier

• Athènes : mort du Premier ministre grec, le général Ioánnis Metaxás (°1871). Aléxandros Korizís, jusque-là gouverneur de la Banque hellénique, lui succède.


Février


1er février

• URSS : le général G.K. Joukov remplace le général Kirill Meretskov au poste de chef d'état-major de l'armée soviétique.


3 février

• Érythrée : début de la bataille de Keren.


6 février

• Allemagne : le général Erwin Rommel, qui s'était illustré pendant la campagne de France à la tête de la 7e Panzerdivision, est désigné pour commander un corps expéditionnaire allemand destiné à venir en aide à l'armée italienne en pleine déroute en Libye.


7 février

• Libye : fin de la bataille de Beda-Fomm, et capitulation de la Xe armée italienne, qui laisse entre les mains des forces du Commonwealth 20 000 prisonniers dont 6 généraux.


9 février

• Libye : une patrouille de reconnaissance du 11e Hussards britannique atteint El Agheila, à la frontière entre la Cyrénaïque et la Tripolitaine. El Agheila restera pour longtemps le point extrême de l'avance alliée en Afrique du Nord.

• Vichy : démission de Pierre-Étienne Flandin. L'amiral Darlan lui succède comme vice-président du Conseil et ministre des Affaires étrangères.

• États-Unis : Roosevelt prête serment pour son troisième mandat présidentiel.


11 février

• Mussolini rencontre le général Franco à Bordighera, près de la frontière française.


12 février

• Libye : arrivée du général Rommel à Tripoli.


15 février

•Libye : les premiers éléments du Deutsches Afrika Korps (DAK) défilent dans Tripoli, puis gagnent la région de Syrte.


25 février

• Pays-Bas : à Amsterdam et environs, le parti communiste organise une grève générale de deux jours (le 25 et le 26) contre la déportation des Juifs; première grève de protestation anti-nazi en toute l'Europe occupée; 120.000 participants, 9 morts dans les rues, 4 exécutions, grandes amendes pour les communautés concernées, centaines d'arrestations.

• Mogadiscio, en Somalie italienne, est prise par des forces britanniques.


28 février

• Rome : l'ancien roi d'Espagne Alphonse XIII meurt, après avoir abdiqué en faveur de son petit-fils don Juan Carlos de Bourbon (qui deviendra effectivement roi après la mort de Franco).


Mars


1er mars

• La Bulgarie adhère au pacte tripartite. 6 divisions allemandes (dont 3 blindées) appartenant à la XIIe armée du maréchal List franchissent le Danube et pénètrent dans le pays.

• Libye : à la tête d'une colonne des FFL venue du Tchad, le colonel Leclerc s'empare du fort italien de l'oasis de Koufra, dans le sud-est du pays. Les Français libres y captureront un important butin. Le lendemain Leclerc prononcera ce qui est resté dans l'Histoire comme le serment de Koufra, jurant de ne pas déposer les armes avant que le drapeau français flotte à nouveau sur la cathédrale de Strasbourg. Il tiendra parole.


4 mars

• Raid des commandos britanniques sur les îles norvégiennes Lofoten.


6 mars

• Directive de Churchill dite « Bataille de l'Atlantique ».


8 mars

• Atlantique : le sous-marin allemand U-47, commandé par Günther Prien, est coulé par le destroyer HMS Wolverine au sud de l'Islande. Il n'y a aucun survivant. Gunther Prien (°1908) s'était rendu très célèbre en octobre 1939 en coulant le cuirassé britannique HMS Royal Oak en rade de Scapa Flow. Son tableau de chasse comportait 28 navires alliés, soit 230 000 tonnes.

• Washington : le Sénat américain adopte la loi « prêt-bail » par 60 voix contre 31.


9 mars

• Albanie : l'armée italienne lance son « offensive de printemps », soutenue par un appui aérien massif.


11 mars

• Échec de l'offensive italienne en Albanie.

• Libye : le 5e régiment de panzers termine son débarquement à Tripoli. Il dispose de 120 chars, dont 60 moyens. Pendant ce temps la division blindée italienne Ariete, équipée de 80 tanks, avance vers l'est.

• Washington : promulgation de la loi « prêt-bail ».


17 mars

• Atlantique : au cours de l'attaque du convoi HX-112, deux des plus grands as allemands de la guerre sous-marine sont mis hors de combat par la flottille d'escorte commandée par le capitaine de frégate Donal Macintyre : il s'agit de Joachim Schepke, qui avec son U-100 avait détruit 30 cargos alliés (150 000 tonnes) et Otto Kretschmer, commandant de l'U-99 et champion des capitaines de U-Booten, avec 44 navires coulés soit 266 000 tonnes. Schepke a été tué dans l'abordage de son bâtiment par le destroyer Vanoc, tandis que Kretschmer a été capturé. Quand il sera informé de ce succès, Churchill télégraphiera au capitaine Macintyre : « Depuis le début la guerre, c'est la meilleure nouvelle reçue ».


19 mars

• Londres subit un de ses plus violents bombardements depuis le début de la guerre. On dénombre 750 tués.


24 mars

• Libye : la 5e division légère de l'Afrika Korps s'empare presque sans coup férir de la position britannique d'El Agheila. Pour gonfler ses effectifs, Rommel avait fait construire des chars en carton, sur des châssis de camions ; c'est la première des ruses de guerre qui lui vaudront son surnom de « Renard du désert ». Il s'agit de la première offensive de l'Afrika Korps.


25 mars

• La Yougoslavie adhère au pacte tripartite.


26 mars

• Yougoslavie : mécontente de l'adhésion du pays au pacte tripartite, la population défile dans les rues de Belgrade aux cris de « Mieux vaut la guerre que le Pacte ! Plutôt la mort que l'esclavage ! » Ce mouvement de protestation, soutenu par les Britanniques, touche aussi les syndicats, les paysans, l'Église et l'armée.


27 mars

• Coup d'État pro-allié en Yougoslavie. Le jeune prince Pierre monte sur le trône sous le nom de Pierre II. Furieux, Hitler convoque ses généraux et, par sa directive no 25, ordonne que la Yougoslavie soit « écrasée avec une rigueur impitoyable ». La principale conséquence de cette décision est que l'opération Barbarossa, l'invasion de l'URSS, devra être retardée de quatre semaines.

• Érythrée : fin de la bataille de Keren. Après huit semaines de combats, durant lesquels l'armée italienne a fait preuve d'un mordant inhabituel, les troupes du Duce battent en retraite. Les forces du Commonwealth ont perdu durant les combats de Keren 536 tués et 3 229 blessés, les Italiens environ 3 000 tués et 4 000 blessés.


28 mars

• Méditerranée : au large du cap Matapan, la Royal Navy rencontre une escadre italienne et lui coule 3 croiseurs (Fiume, Pola et Zara).


29 mars

• Vichy : Xavier Vallat quitte le secrétariat général des Anciens Combattants pour prendre la direction du Commissariat général aux questions juives, nouvellement créé.


30 mars

• Adolf Hitler déclare à ses généraux que la guerre à l'Est sera une guerre d'extermination.


31 mars

• Libye : la 5edivision légère de l'Afrika Korps attaque les positions britanniques à Mersa-Brega.


Avril


1er avril

• Afrique orientale : des troupes indiennes occupent Asmara, capitale de l'Érythrée.

• Moyen-Orient : coup d'État pro-allemand en Irak. Le régent, l'émir Abdul al-Illah, est remplacé par le germanophile Cherif Charaf, qui prend Rachid Ali comme Premier ministre.


2 avril

• Allemagne : premier vol d'un avion à réaction, le biréacteur Heinkel He 280.


3 avril

• Hongrie : suicide du Premier ministre, le comte Pál Teleki (né en 1879), qui entend ainsi protester contre la participation de son pays à la prochaine invasion de la Yougoslavie par les forces de l'Axe.


4 avril

• Libye : les Allemands prennent Benghazi, capitale de la Cyrénaïque.


5 avril

• À Moscou, la Yougoslavie signe un traité d'amitié et de non-agression avec l'Union des républiques socialistes soviétiques


6 avril

• En riposte à la signature du traité d'amitié et de non-agression entre l'Union soviétique et la Yougoslavie, l'armée allemande, soutenue par des troupes italiennes, hongroises et bulgares, attaque la Yougoslavie (opération « Opus 25 ») et la Grèce (opération Marita).

• Yougoslavie : violent bombardement de Belgrade par la Luftwaffe (opération Châtiment).

• Libye : Richard O'Connor, l'un des plus brillants généraux britanniques et l'artisan des succès de l'hiver, ainsi que le Lieutenant général Philip Neame commandant de la Cyrénaïque sont capturés par les Allemands.

• Éthiopie : les Britanniques libèrent Addis-Abeba tandis que les troupes belgo-congolaises de la Force Publique du Congo belge battent les Italiens au sud et obtiennent leur reddition à Asosa.


9 avril

• Grèce : après trois jours d'une vaillante résistance, les forces qui défendaient la ligne Metaxas capitulent, laissant 70 000 prisonniers aux mains des Italo-Allemands.


17 avril

• Capitulation de l'armée yougoslave. L'invasion de la Yougoslavie a été une promenade militaire (les Allemands n'ont compté que 151 tués et 15 disparus). Cette facile victoire ne laisse en rien présager l'horreur que va connaître ce pays jusqu'à sa libération à la fin de 1944, avec l'apparition de puissants mouvements de résistance provoquant en réaction une répression implacable de la part des forces d'occupation, le tout doublé d'une véritable guerre civile.


18 avril

• Début de la guerre anglo-irakienne entre le Royaume-Uni et le gouvernement nationaliste du Royaume d'Irak (fin 30 mai 1941).


27 avril

• Athènes est occupée par des troupes allemandes. Le drapeau allemand flotte sur l'Acropole.


Mai


5 mai

• Éthiopie : pour le cinquième anniversaire de l'occupation italienne d'Addis-Abeba, l'empereur Haïlé Sélassié Ier rentre triomphalement dans sa capitale.


10 mai

• Rudolf Hess, numéro deux du régime nazi, est capturé en Écosse après avoir sauté hors de son avion. Il semble avoir eu l'intention de rencontrer des dirigeants britanniques afin de négocier la paix. Sur instruction de Hitler, la presse allemande affirma qu'il avait agi de sa propre initiative, et qu'il était atteint de troubles mentaux. Toute la lumière n'a jamais été faite sur cette affaire, et Rudolf Hess est mort dans la prison de Spandau en 1987 en emportant son secret dans la tombe.


11 mai

• Très violent bombardement allemand sur Londres.

• L'amiral Darlan, vice-président du Conseil du gouvernement de Vichy, est reçu par Hitler à Berchtesgaden.


15 mai

• Libye : dans le cadre de l'opération Brevity, une contre-attaque à objectifs limités, les forces du Commonwealth reprennent Solloum et occupent la passe d'Halfaya.


18 mai

• Allemagne : le cuirassé Bismarck, portant la marque de l'amiral Lütjens, prend la mer avec le croiseur lourd Prinz Eugen pour gagner l'océan Atlantique et faire la chasse aux convois alliés (opération Rhein).


19 mai

• Méditerranée : les Britanniques évacuent leur aviation de Crète.

• Éthiopie : fin de la bataille d'Amba-Alagi. Après quinze jours de résistance, ses troupes étant privées d'eau et de munitions et soumises à un bombardement incessant, le duc d'Aoste, vice-roi d'Éthiopie, capitule avec les 5000 hommes qui lui restent. Cette reddition met fin à la présence italienne en Afrique de l'Est, bien qu'une partie de l'armée du Duce continue à résister.


20 mai

• Déclenchement de l'opération Merkur : invasion aéroportée de la Crète par les Allemands qui s'opposent aux troupes britanniques, néo-zélandaises, australiennes et grecques pendant 10 jours (fin 31 mai 1941). Ce fut la dernière bataille de la campagne des Balkans.

• Tokyo : l'espion soviétique Richard Sorge avertit Moscou que les nazis s'apprêtent à attaquer l'URSS entre le 20 et le 30 juin, avec près de 200 divisions.


23 mai

• Allemagne : directive de Göring à propos de l'exploitation économique de la Russie.


24 mai

• Au large de l'Islande, le cuirassé allemand Bismarck coule le croiseur de bataille britannique HMS Hood, le plus grand et l'un des plus beaux navires de la Royal Navy. Un obus allemand ayant touché sa soute à munitions, le HMS Hood explosa et sombra très rapidement, entraînant avec lui tout son équipage sauf 3 hommes.


25 mai

• Égypte : le général de Gaulle arrive au Caire.

• France : pour la première fois la Fête des mères est célébrée officiellement.


27 mai

Atlantique : La Royal Navy prend sa revanche : les cuirassés HMS King George V et HMS Rodney coulent le Bismarck dans l'Atlantique, à 650 km au nord-ouest de Brest (un doute subsiste si le navire allemand, touché, ne s'est pas sabordé).

France : début d'une grève de mineurs dans le Nord-Pas-de-Calais (zone occupée), qui durera jusqu'au 10 juin.


28 mai

• Paris : signature des protocoles Darlan-Warlimont, ouvrant aux Allemands de larges possibilités dans l'utilisation des ports français d'Afrique.


30 mai

• Irak : défaite de Rachid Ali.