Chronologie - 1943

Chronologie de l'année 1943

© Auteur inconnu / Date inconnu / Wikimedia Commons / Domaine public

Janvier


12 janvier-27 janvier

• Front de l'Est : Début de la troisième phase de l'offensive hivernale soviétique après l'opération Uranus et l'opération Saturne, dans le cadre des campagnes militaires sur le front de l'est. Déclenchée dans la région du cours supérieur du Don, elle conduit en quelques jours à la défaite complète du contingent roumain, allié de l'Allemagne nazie et implique dans la catastrophe militaire le corps alpin italien.


12 janvier-30 janvier

• Front de l'Est : opération Iskra


13 janvier

• Hitler proclame la « guerre totale ».


14 janvier

• Ouverture à Anfa d’une conférence réunissant Churchill et Roosevelt, qui décide que les Alliés débarqueront en Italie en 1943 et en France en 1944. L’Allemagne, l’Italie et le Japon devront capituler sans conditions.


20 janvier

• Front de l'Est : fin de la bataille de Velikié Louki


24 janvier

• Hitler ordonne à ses troupes de se battre jusqu'à la mort contre les Soviétiques pour tenir la ville de Stalingrad


30 janvier

• Allemagne : le chef de la Kriegsmarine, l'amiral Erich Raeder, donne sa démission pour protester contre le projet de Hitler de désarmer la flotte allemande de surface. Nommé le lendemain, son successeur, l'amiral Karl Dönitz (qui jusque-là commandait les sous-marins), réussira à faire revenir le Führer sur sa décision, en lui démontrant le peu de bénéfice qu'il y avait à retirer d'une telle mesure au niveau économique, et par contre son impact désastreux sur le plan psychologique.

• Allemagne : Ernst Kaltenbrunner succède à Reinhard Heydrich (mort le 4 juin 1942) à la tête du RSHA.


Février


2 février

• Victoire soviétique à Stalingrad (la bataille aura duré près de 6 mois) : capitulation de la VIe armée allemande de Friedrich Paulus sur le front de l'Est.


9 février

• Les Japonais se replient de Guadalcanal. Le Quartier général impérial commence à envisager la possibilité d'une défaite. Les Américains disposent désormais d’une base importante pour la protection de l’Australie et la reconquête du Pacifique Nord.


10 février-13 février

• Font de l'Est : bataille de Krasny Bor


16 février-15 mars

• Front de l'Est : Troisième bataille de Kharkov


18 février

• Allemagne : au Sportpalast de Berlin, devant 15 000 personnes enthousiastes, Josef Goebbels prononce un discours sur le thème « Guerre totale pour une guerre victorieuse ». Il termine par cette phrase involontairement prophétique : « Maintenant levez-vous! et que la tempête se déchaîne ! »


Mars


1er mars-30 mars

• Font de l'Est : Opération « Büffel » (en) consistant en une série de retraites des troupes allemandes dans le saillant de Rjev afin de raccourcir la ligne de front également appelée Troisième offensive sur Rjev-Sychyovsk.


13 mars

• Un sous-marin italien de la classe Marconi coule le paquebot Empress of Canada au large de Freetown en Afrique de l'Ouest, 392 morts


Avril


4 avril

• La Royal Air Force bombarde les usines Krupp à Essen ainsi que les usines Renault de Boulogne-Billancourt.


18 avril

• Pacifique : l’avion de l'amiral Yamamoto Isoroku est abattu par les Américains au-dessus de Buin, dans les îles Salomon.


19 avril

• Début de l'insurrection du ghetto de Varsovie

• Attaque du vingtième convoi de déportés de Belgique


Mai


27 mai

• Création et première réunion du Conseil National de la Résistance, à Paris, rue du Four.


28 mai

• Mort de Berthy Albrecht à Fresnes.


30 mai

• Reddition sans condition des forces de l'Axe en Tunisie marquant une première victoire totale et définitive des Alliés sur le sol africain avec environ 180 000 prisonniers de l'Axe.


12-27 mai

• La conférence Trident à Washington entérine le principe d’un débarquement sur les côtes françaises. Churchill en fait repousser la réalisation au printemps 1944.


30 mai

• Charles de Gaulle s'installe à Alger


Juin


10 juin

• Début de la campagne d'Italie : invasion par les forces britanniques de l'île italienne de Pantelleria et de l'île de Lampedusa.


21 juin

• Arrestation de Jean Moulin, Raymond Aubrac, et d'autres résistants à Caluire-et-Cuire, près de Lyon


Juillet


5 juillet

• Front de l'Est : début de l'opération Citadelle, contre-offensive allemande dont le but est de « liquider » le saillant de Koursk. Les Soviétiques connaissaient le plan de l'attaque grâce à leurs services secrets, et ils ont donc préparé une défense sur plusieurs lignes, tandis que des forces très importantes étaient prêtes à contre-attaquer.


8 juillet

• Jean Moulin, chef de la Résistance française, meurt des suites des tortures subies, durant son transfert en Allemagne (° 1899).


10 juillet

• Campagne d'Italie : débarquement des Alliés en Sicile (fin 17 août).


12 juillet

• Front de l'Est : près de Prokhorovka se déroule l'une des plus grandes batailles de chars de l'Histoire. Malgré leurs nouveaux blindés Tiger, Panther et Elefant, les Allemands ne parviennent pas à enfoncer le front russe.

• L'armée soviétique lance une contre-offensive dans le secteur du saillant d'Orel.


13 juillet

• Hitler ordonne l'arrêt de l'opération « Citadelle ».


23 juillet-14 août

• Front de l'Est : Bataille de Belgorod (en)


24 juillet

• L'Opération Gomorrah commence : des avions britanniques et canadiens bombardent Hambourg la nuit, les Américains le jour. À la fin de l'opération en novembre, 9 000 tonnes d'explosifs ont tué plus de 30 000 personnes et détruit 280 000 bâtiments.

• Rome : par 19 voix contre 8 et 1 abstention, le Grand Conseil du fascisme, malgré l'opposition de Mussolini, vote une motion proposée par le comte Dino Grandi réclamant le retour du roi Victor-Emmanuel III à la tête des forces armées, dans l'intérêt du pays.


25 juillet

• Rome : convoqué par le roi, Mussolini est remplacé à la tête du gouvernement italien par le maréchal Badoglio, et emprisonné. Quand la nouvelle du renversement de Mussolini est connue, des manifestations de joie éclatent dans toute l'Italie.


28 juillet

• Opération Gomorrah - Les Britanniques bombardent Hambourg causant une tempête de feu qui tue 42 000 civils allemands.


30 juillet

• Front de l'Est : Bataille de la Mious (ru)


Août


3 août-23 août

• Front de l'Est : Quatrième bataille de Kharkov


7 août-2 octobre

• Front de l'Est : Bataille de Smolensk


17 août

• Conférence Quadrant réunie à Québec entre Winston Churchill et Franklin Roosevelt (à laquelle participe le Canadien Mackenzie King et le Chinois T.V. Soong, représentant du Guomindang). Le débarquement dans le nord de la France est prévu pour le 1er mai 1944 et sera complété par un débarquement dans le sud du pays. Pour diminuer la pression allemande du côté de l’Union soviétique, les Alliés décident aussi d’un débarquement sur la péninsule italienne, l’objectif étant la capitulation sans condition de l’Italie.


24 août-23 décembre

• Front de l'Est : Offensive soviétique sur le Dniepr


Septembre


3 septembre

• Débarquement allié en Italie, à Reggio de Calabre. C'est le début de la campagne d'Italie.

• Le gouvernement de Badoglio signe avec les Alliés un armistice secret qui doit prendre effet le 8 septembre.


8 septembre

• Proclamation de la capitulation de l'Italie. Les Allemands réagissent en désarmant et en internant les troupes italiennes. Dans l'île grecque de Céphalonie, des combats opposent les anciens partenaires de l'Axe. Environ 15 000 soldats italiens prisonniers seront massacrés par les Allemands.


9 septembre

• Italie : les Américains lancent l'opération Avalanche contre Salerne, et les Britanniques l'opération Slapstick, contre Tarente.


10 septembre

• La flotte italienne capitule, et rejoint l'île de Malte. Une « bombe planante » allemande coule le cuirassé Roma.

• La Wehrmacht occupe Rome. Les Italiens, qui avaient cru un peu trop rapidement que la guerre était finie pour eux, doivent déchanter.


11 septembre

• Italie : les Allemands sont maîtres de tout le centre et le nord de la péninsule. Près de 700 000 soldats italiens ont été désarmés, et dirigés vers des camps de prisonniers en Allemagne.


12 septembre

• Italie : Benito Mussolini, qui était retenu prisonnier au Gran Sasso, est libéré par un raid audacieux des commandos allemands commandés par Otto Skorzeny. Après avoir rencontré Hitler, Mussolini prendra la tête de la République Sociale italienne (encore appelée République de Salo).


25 septembre

• Désireux d'améliorer ses relations avec les Alliés, Franco ordonne le rapatriement de la division Azul, qui combat sur le front de l'Est. Au total environ 47 000 volontaires espagnols (et aussi quelques centaines de Portugais) ont servi en Russie. Sur ce chiffre près de 5 000 ont été tués. Malgré le rappel de la division, un certain nombre de volontaires continueront le combat aux côtés des Allemands, parfois en s'engageant dans la Waffen SS, jusque dans les ruines de Berlin.


Octobre


2 octobre

• Front de l'Est : Fin de la Bataille de Smolensk


3 octobre-22 décembre

• Front de l'Est : Seconde bataille de Kiev


9 octobre

• Front de l'Est : Fin de la Bataille du Caucase


12 octobre-13 octobre

• Front de l'Est : Bataille de Lenino (en)


13 octobre

• L'Italie déclare la guerre à l'Allemagne.


18 octobre

• Troisième conférence de Moscou entre les Alliés (fin le 11 novembre).


Novembre


20 novembre

• Opération Galvanic : débarquement américain sous le commandement de l’amiral américain Nimitz dans les îles Gilbert occupés par les Japonais. Après trois jours de combats très durs, les Marines s’emparent de Betio (sur l'atoll de Tarawa), Makin (aujourd'hui Butaritari), Abemama et les atolls environnants (fin 23 novembre).


22 novembre

• Conférence du Caire, qui réunit Churchill, Roosevelt et Tchang Kaï-chek. Les Alliés s’engagent à intervenir contre les Japonais en Birmanie. Il est décidé que le Japon devra restituer après la défaite tous les territoires conquis.


28 novembre

• La conférence de Téhéran, qui réunit pour la première fois Joseph Staline, Franklin Roosevelt et Winston Churchill commence (fin le 1er décembre). De nombreuses discussions ont été consacrées au plan de débarquement en France (opération Overlord), fixé au printemps 1944. La question territoriale polonaise n’est pas résolue, pas plus que celle de l’organisation future de l’Allemagne, pour laquelle différents plans de démembrement sont envisagés.


Décembre


22 décembre

• Front de l'Est : Fin de la seconde bataille de Kiev


24 décembre

• Le général Eisenhower est nommé commandant en chef des forces alliées qui débarqueront en Normandie

• Front de l'Est : Début de l'offensive soviétique Dniepr-Carpates (Fin 14 avril 1944)

• Front de l'Est : Début de l'Offensive Jytomyr–Berdytchiv (en) (Fin 14 janvier 1944)


26 décembre

• Le croiseur de bataille allemand Scharnhorst est coulé au large du cap Nord par une formation de la Royal Navy comprenant le cuirassé HMS Duke of York et les croiseurs lourds HMS Belfast, HMS Norfolk et HMS Sheffield. Repéré par les radars britanniques alors qu'il pourchassait le convoi JW55, le Scharnhorst fut d'abord attaqué par les trois croiseurs, avant que les canons de 356 mm du Duke of York ne viennent l'achever. Sur les 1900 membres de son équipage, il n'y eut que 36 survivants.


© Copyright auteurs de Wikipédia - Cet article est sous CC BY-SA 3.0
8 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout