Chronologie - 1944

Chronologie de l'année 1944

Un LCVP (Landing Craft Vehicle & Personnel : barge de débarquement de véhicules et de personnel) provenant de l’USS Samuel Chase piloté par l’US Coast Guard (corps des garde-côtes des États-Unis), débarque des troupes de la compagnie E du 16erégiment d’infanterie de la 1re division d’infanterie américaine (“Big Red One”), dans la matinée du 6 juin 1944 (le “D Day”, ou « Jour J », durant l’Opération Neptune) à Omaha Beach (Calvados, Basse-Normandie, France) dans le secteur Fox Green. Ces soldats affrontèrent la nouvellement formée 352e division d’infanterie de l’armée allemande. Durant le débarquement initial de cette compagnie, les deux tiers des soldats de la compagnie E furent perdus. © Robert F. Sargent / 06 juin 1944 / Wikimedia Communs / Domaine public

Janvier


4 janvier

• Début de la bataille de Monte Cassino en Italie.


5 janvier-16 janvier

• Front de l'Est : offensive Kirovohrad (en).


11 janvier

• Italie : le comte Ciano, ancien ministre des Affaires étrangères italien et gendre du Duce, est fusillé à Vérone pour haute trahison. Quatre autres dignitaires fascistes sont exécutés en même temps que lui.


14 janvier

• Front de l'Est : fin de l'offensive Jytomyr–Berdytchiv (en) débuté le 24 décembre 1943.

• Front de l'Est : début de l'Offensive Leningrad–Novgorod (fin le 1er mars).

• Front de l'Est : début de l'offensive Krasnoye Selo–Ropsha (en) (fin le 30 janvier).

• Front de l'Est : offensive Novgorod-Louga (ru).


22 janvier

• Débarquement d'Anzio en Italie.


24 janvier

• Création de la 20e division SS de grenadiers


24 janvier-16 février

• Front de l'Est : début de la bataille de la poche de Korsoun-Tcherkassy


27 janvier

• Front de l'Est : fin du siège de Léningrad.


27 janvier-11 février

• Front de l'Est : opération Rivno-Loutsk (ru).


30 janvier-29 février

• Front de l'Est : offensive Nikopol-Krivoi Rog (en).


Février


1er février-1er mars

• Front de l'Est : début de l'offensive Kingisepp–Gdov (en).


2 février-10 août

• Front de l'Est : bataille de Narva.


18 février-1er mars

• Front de l'Est : offensive Staraya Russa-Novorjev (ru).


22 février

• Bombardement de Stockholm par l'aviation soviétique.


Mars


4 mars-17 avril

• Front de l'Est : offensive Nikopol-Tchernivtsi (ru).


5 mars-17 avril

• Front de l'Est : offensive Ouman–Botosani (en) en Moldavie sur le territoire roumain.


6 mars-18 mars

• Front de l'Est : opération Beresnehuwate-Snihourivka (ru).


15 mars-5 avril

• Front de l'Est : opération Polésie (ru).


26 mars

• Miliciens et Allemands donnent l'assaut au maquis des Glières en Haute-Savoie.


26 mars-19 avril

• Front de l'Est : offensive Odessa (ru).


Avril


1er avril-2 avril

• Massacre d'Ascq.


8 avril-6 juin

• Front de l'Est : début de la première offensive Jassy–Kishinev (en).


9 avril-12 avril

• Front de l'Est : première bataille de Târgu Frumos (en).


10 avril

• Front de l'Est : les Soviétiques reprennent Odessa.


12 avril

• Front de l'Est : bataille de Podu Iloaiei (en).


13 avril

• Front de l'Est : occupation de Budapest par la Wehrmacht.

• Inde: l'explosion d'un navire britannique chargé de munitions dans le port de Bombay provoque la mort de 800 à 1 300 personnes.


14 avril

Front de l'Est : fin de l'offensive soviétique Dniepr-Carpates débutée le 24 décembre 1943.


Mai


2 mai-8 mai

• Front de l'Est : seconde bataille de Târgu Frumos (en).


8 mai

• Le jour-J pour l'opération Overlord est fixé au 5 juin.

• Le territoire de l'URSS (dans ses frontières de 1938) est complètement libéré.


18 mai

• Le deuxième corps polonais du général Anders prend le Monte Cassino.


Juin


5 juin

• Les forces alliées entrent dans Rome.


6 juin

• L'opération Overlord est lancée par les Alliés, pour envahir la Normandie (D Day). 176 000 hommes débarquent sur les côtes normandes.


6 juin

• Front de l'Est : fin de la première offensive Jassy–Kishinev (en).


7 juin

• Tragédie de Castelculier et de Saint-Pierre-de-Clairac perpétrée par des SS de la 2e division SS Das Reich sous la direction de la gestapo d'Agen.


9 juin

• France : pendaison de 99 habitants de Tulle (Corrèze) par les SS de la division Das Reich.


10 juin

• France : massacre des habitants d'Oradour-sur-Glane (Haute-Vienne) par les mêmes SS de la division Das Reich. Des éléments de la division SS qui remontaient vers le nord et qui avaient eu des accrochages avec des partisans, s'arrêtent dans le village d'Oradour-sur-Glane, près de Limoges. Là, à titre de représailles, ils fusillent toute la population masculine, et brûlent vifs les femmes et les enfants dans une église, tuant au total 642 personnes, soit presque toute la population du village.

• France : massacre d'Ussel.


12 juin

• Le Premier ministre britannique Winston Churchill visite les plages du débarquement.


15 juin

• Opération de la guerre du Pacifique qui a pour objectif la conquête des îles Mariannes. Le choix des Mariannes comme cible était fortement influencé par l'introduction récente de la superforteresse B-29 dont l'autonomie de 9 000 km désignait les Mariannes comme une base idéale pour bombarder Tokyo à quelque 2 400 km. Au cours de l'opération ont eu lieu la bataille de Saipan, la bataille de Tinian, la bataille de Guam et la bataille de la mer des Philippines (fin 10 août).


22 juin-19 août

• Offensive générale soviétique (opération Bagration) visant à nettoyer de toute présence militaire allemande la République socialiste soviétique biélorusse. C'est la plus grande opération militaire de l'année 1944.


Juillet


5 juillet-20 juillet

• Front de l'Est : offensive Vilnius.


9 juillet

• Normandie : les ruines de Caen sont libérées par les Britanniques après de terribles bombardements.


16 juillet

• Cédant aux pressions de membres influents de son entourage comme ses frères Yasuhito Chichibu, Nobuhito Takamatsu, certains de ses oncles et le prince Fumimaro Konoe, Hirohito congédie le Premier ministre Hideki Tōjō et le remplace par Kuniaki Koiso.


17 juillet

• Sa voiture ayant été attaquée par un chasseur-bombardier allié, le maréchal Rommel est gravement blessé.


20 juillet

• Opération Walkyrie : attentat contre Hitler à son QG de la « Wolfsschanze » (« Tanière du loup »), en Prusse-Orientale. Le colonel comte Claus von Stauffenberg a placé une bombe qui a explosé, et tué plusieurs officiers, mais le Führer lui-même n'a été que légèrement blessé. Il mettra sa survie sur le compte de la « Divine providence ». Cet attentat va encore aggraver la mauvaise santé et la paranoïa d'Adolf Hitler, ainsi que sa haine envers le corps des officiers allemand. La répression sera sanglante.


23 juillet

• Winston Churchill visite les ruines de Caen.


24 juillet-30 juillet

• Front de l'Est : opération Narva (en).


25 juillet

• Normandie : dans la région d'Avranches, les Américains déclenchent l'opération Cobra, qui a pour objectif de percer les lignes allemandes pour en finir une fois pour toutes avec la bataille du bocage. L'attaque est précédée d'un très important bombardement aérien, qui pulvérise les positions de la Wehrmacht, mais fait aussi des victimes dans les rangs alliés.


Août


1er août

• Début de l'Insurrection de Varsovie : soulèvement armé contre l'occupant allemand organisé par la résistance polonaise (Armia Krajowa) dans le cadre du plan militaire national « Action Tempête ». Il s'accompagne de la sortie de la clandestinité des structures de la Résistance et de l'État clandestin ainsi que de l'établissement des institutions de l'État polonais sur le territoire de Varsovie libre. L'insurrection se termine le 2 octobre par la victoire allemande.


7 août

• France : troisième visite de Winston Churchill sur le front de Normandie.

• France : massacre de Penguerec commis par des militaires de la Wehrmacht.


10 août

• Front de l'Est : fin de la bataille de Narva.


10 août-6 septembre

• Front de l'Est : opération Tartu (en).


15 août

• Débarquement de Provence.


16 août-20 août

• Front de l'Est : opération Doppelkopf.


20 août-29 août

• Front de l'Est : offensive Jassy-Kishinev.


25 août

• Paris est libéré. Le général De Gaulle défile triomphalement sur les Champs-Élysées.

• France : massacre de Maillé. 124 habitants de la ville de Maillé sont assassinés par un groupe de SS encore non identifié aujourd'hui.


29 août

• France : massacre de la vallée de la Saulx commis par des militaires de la Wehrmacht.


Septembre


Septembre

• Début de la guerre de Laponie, conflit entre la Finlande et l'Allemagne pour le contrôle des mines de nickel de la région de Petsamo (fin avril 1945).


1er septembre

• La 3e armée de Patton est stoppée devant Metz : la bataille de Metz est engagée.


2 septembre

• Les troupes alliées entrent en Belgique, c'est le début de la libération de la Belgique et des Pays-Bas.


3 septembre

• Les troupes britanniques et les Belges de la brigade Piron entrent dans Bruxelles.


4 septembre

• Les troupes britanniques entrent à Anvers, alors que la résistance belge vient de préserver le port en désamorçant les sabotages prévus par l'armée allemande.


5 et 6 septembre

• Bombardement du Havre (Normandie) sans raison véritable qui fit plus de victimes civiles que militaires.


10 septembre

• Conférence Churchill-Roosevelt à Québec, consacrée surtout à l’avenir de l’Allemagne. Le plan Morgenthau propose d’en faire un pays essentiellement agricole.

• Les troupes alliées entrent en Allemagne.


14 septembre-19 septembre

• Front de l'Est : bataille de Paulis (en).


14 septembre-22 octobre

• Front de l'Est : opération Riga (1944) (en).


14 septembre-24 novembre

• Front de l'Est : offensive de la Baltique.


15 septembre

• Bataille de Peleliu : les forces américaines se battent pour la petite île de Peleliu et son terrain d'aviation. Le général américain William H. Rupertus (en) avait prévu que l'île serait sécurisée en quatre jours, mais en raison de fortifications bien installées et de la forte résistance japonaise, les combats ont duré plus de deux mois. Cette bataille est sûrement la plus controversée de la guerre, en raison de la valeur stratégique douteuse de l'île et du grand nombre de morts (fin 25 novembre).


17 septembre

• Opération Market Garden, opération militaire alliée essentiellement aéroportée dans le but de prendre des ponts franchissant les principaux fleuves des Pays-Bas occupés par les Allemands. La 101e division aéroportée américaine est larguée au nord d'Eindhoven, la 82e division aéroportée américaine au sud de Nimègue et la 1re division aéroportée britannique et la 1re brigade indépendante de parachutistes polonaise au nord-ouest d'Arnhem. Le succès aurait permis aux Alliés de contourner la ligne Siegfried et d'accéder à l'un des principaux centres industriels de l'Allemagne, la Ruhr, mais l'opération est un échec complet sur le plan des effectifs engagés, en revanche ce n'est qu'un demi-échec pour les objectifs.


17 septembre-26 septembre

• Front de l'Est : opération Tallinn (en).


27 septembre-24 novembre

• Front de l'Est : opération Moonsund (en).


Octobre


Octobre

• L'amiral Horthy est renversé par les Croix-Fléchées.


2 octobre

• Capitulation des insurgés de Varsovie.


5 octobre-8 octobre

• Front de l'Est : bataille de Turda (en).


5 octobre-25 octobre

• Front de l'Est : opération Memel.


9 octobre-10 mai 1945

• Front de l'Est : bataille de la poche de Courlande.


14 octobre

• Allemagne : soupçonné d'être impliqué dans le complot du 20 juillet 1944, alors qu'il n'y joué aucun rôle, Erwin Rommel, le plus populaire des maréchaux allemands, est contraint par Hitler de se suicider. Rommel se tue pour épargner à sa famille les représailles des nazis. La version officielle fut qu'il était mort des suites des blessures reçues le 17 juillet. Ses funérailles ont lieu le lendemain à Ulm, et le maréchal von Rundstedt prononce son éloge funèbre.

• Athènes est libérée par les Alliés.


17 octobre

• Début de la campagne des Philippines qui est la reconquête par les Alliés des Philippines occupées depuis 1942 par le Japon.


21 octobre

• Bataille d'Aix-la-Chapelle : la Wehrmacht y capitule et la ville devient la première grande ville allemande prise par les Alliés à l'ouest.


23-26 octobre

• La moitié de la marine japonaise est détruite au golfe de Leyte.


Novembre


11 novembre

• Winston Churchill assiste au défilé sur les Champs-Élysées aux côtés du général de Gaulle.


23 novembre

• Leclerc et sa 2e DB libèrent Strasbourg, respectant ainsi le serment de Koufra.


Décembre


16 décembre-25 janvier 1945

• Début de la contre-offensive allemande dans les Ardennes (bataille des Ardennes). Accompagnant les troupes allemandes, de petites unités de soldats allemands déguisés avec des uniformes américains et parlant l'anglais comme aux États-Unis, sèment la perturbation dans les mouvements de l'armée américaine. Ils sabotent les communications et lancent de fausses informations sous les ordres du colonel S.S.Otto Skorzeny. Mais les Américains, encerclés dans Bastogne et Saint-Vith, parviennent à résister à l'encerclement de la Wehrmacht jusqu'à leur dégagement par les secours du général Patton, le 25 décembre. À divers endroits, dans les campagnes, des massacres de civils et de prisonniers américains sont perpétrés par des SS, mais l'offensive allemande s'essouffle.


16 décembre-21 décembre

• Bataille des Ardennes : bataille de Saint-Vith.


20 décembre-27 décembre

• Bataille des Ardennes : siège de Bastogne.


© Copyright auteurs de Wikipédia - Cet article est sous CC BY-SA 3.0
13 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout