Chronologie - 1945

Chronologie de l'année 1945

Lever le drapeau sur Iwo Jima. © Joe Rosenthal / 23 février 1945 / Wikimedia Commons / Domaine public

Janvier


2 janvier

• Charles de Gaulle refuse l'ordre américain d'évacuer Strasbourg.


5 janvier

• La 1re armée française défend Strasbourg.


9 janvier

• Philippines : les Américains débarquent sur l’île de Luçon aux Philippines avec 70 000 hommes.


12 janvier

• Offensive Vistule-Oder lancée par l'Armée rouge.


15 janvier

• Libération du camp de concentration de Płaszów (Cracovie) par les Soviétiques.


16 janvier

• Jonction à Houffalize des 1re et 3e armées américaines. L’offensive allemande des Ardennes est brisée.


17 janvier

• Entrée de l'Armée rouge (Joukov) à Varsovie (17 au 22 janvier).


20 janvier

• Les SS font sauter les fours crématoires II et III du camp d'extermination d'Auschwitz-Birkenau.


23 janvier

• Les Américains libèrent Saint-Vith.

• L’armée soviétique atteint l’Oder. La Haute-Silésie est sous contrôle soviétique à la fin du mois pendant que Joukov au Nord entre en Poméranie.


25 janvier

• Fin de la bataille des Ardennes.


27 janvier

• Les SS font sauter le dernier four crématoire d'Auschwitz-Birkenau.

• Libération du camp de concentration d'Auschwitz par les troupes soviétiques, où il reste 5 000 internés.


30 janvier

• Le Wilhelm Gustloff avec plus de 10 000 réfugiés venus du port de Gotenhafen dans la baie de Dantzig est coulé par trois torpilles du sous-marin soviétique S-13. Plus de 9 300 réfugiés périssent dans la mer Baltique.


31 janvier

• Les troupes soviétiques franchissent l'Oder.


Février


4-11 février

• Conférence de Yalta réunissant en secret les États-Unis, le Royaume-Uni et l'URSS représentés par Roosevelt, Churchill et Staline. Les Alliés s'engagent à organiser des élections libres en Europe, après la victoire, en fait ils se sont partagé les zones d'influence en Europe entre les États-Unis et l'Union soviétique. Accord sur l’entrée en guerre de l’URSS en Asie en contrepartie d’avantages territoriaux sur les frontières orientales de la Pologne et sur l’octroi à la France d’une zone d’occupation en Allemagne.


10 février

• Le Steuben est coulé par le sous-marin soviétique S-13.


13 au 15 février

• Bombardement de Dresde par les avions britanniques et américains, 35 000 à 250 000 morts.


14 février

Les Alliés atteignent le Rhin.


17 février

• Le prince Fumimaro Konoe recommande à Hirohito de négocier immédiatement un armistice avec l'ennemi. Ce dernier refuse en invoquant la nécessité d'une dernière grande victoire (tennozan) pour négocier en position de force.


19 février

• Bataille d'Iwo Jima qui oppose sur l'île japonaise d'Iwo Jima les États-Unis et le Japon aboutissant à la conquête de l'île par les États-Unis. La bataille a été particulièrement médiatisée par la photographie des soldats américains érigeant le drapeau au sommet du mont Suribachi (prise le 23 février 1945 par le photographe américain Joe Rosenthal) (fin 26 mars).


23 février

• La Turquie déclare la guerre à l'Allemagne et au Japon.


27 février

• 3 000 femmes sont évacuées de Ravensbrück.


Mars


Mars

• L'Armée rouge chasse les derniers Allemands de Pologne.


6 mars

• Cologne est prise par les Alliés.


7 mars

• Franchissement du Rhin par les Alliés à Remagen et entrée des troupes américaines en Allemagne.


9 mars

• Pendant 2 jours, plus 100 000 victimes périssent lors des bombardements de Tokyo par 300 bombardiers B-29 américains qui lancent des bombes incendiaires.

• Coup de force japonais contre les Français en Indochine. L'intégralité des forces françaises (90 000 hommes) est internée. Des officiers français sont parachutés pour tenter d'organiser des maquis.


11 mars

• Le Japon proclame l'indépendance du Viêt Nam.


13 mars

• Opération Plunder : grande offensive alliée au-delà du Rhin.


28 mars

• Les Allemands tirent, à partir de La Haye, leur dernier missile V2 qui tombe sur Orpington, au sud-est de Londres.


29 mars

• Entrée des troupes soviétiques en Autriche.


Avril


1er avril

• Début de la bataille d'Okinawa. Les forces alliées convergent sur l'île d'Okinawa. Plus de 500 000 soldats interviendront dans cette opération amphibie. L’île est conquise complètement le 21 juin (50 000 victimes américaines, morts ou blessés).


2 avril-13 avril

• Front de l'Est : Offensive sur Vienne


3 avril

• Premières évacuations à Buchenwald.


4 avril

• Libération de Bratislava par l'Armée rouge.


5 avril

• Japon : Le gouvernement de Kuniaki Koiso, incapable d'assurer une protection adéquate du territoire national, démissionne à la suite des bombardements de Tokyo. Hirohito nomme Kantarō Suzuki comme remplaçant.


7 avril

• L'aéronavale américaine coule le plus gros bâtiment de la marine japonaise, le cuirassé Yamato.


13 avril

• Entrée des troupes soviétiques dans Vienne (13-16 avril).

• Les SS quittent Bergen-Belsen.


14 avril

• Libération des Pays-Bas : les soldats canadiens occupent Arnhem.

• Des centaines de Boeing B-29 américains bombardent Tokyo.


16 avril

• Naufrage du paquebot Goya en mer Baltique coulé par le sous-marin soviétique L-3, environ 6 500 morts.

• Début de l’offensive soviétique contre Berlin.


17-20 avril

• Bataille de Royan.


19 avril

• Entrée des troupes soviétiques dans Berlin.


20 avril

• Évacuation partielle du camp de concentration d'Oranienbourg-Sachsenhausen.


20 avril

• Les Soviétiques encerclent Berlin.


21 avril

• Évacuation de Ravensbrück.

• Prise de Stuttgart par les Français.


22 avril

• Les troupes d'infanterie alpine finissent par reprendre les forts des Alpes, dans lesquels s'étaient retranchées des troupes allemandes, mais au prix de durs combats.


24 avril

• Les Soviétiques pénètrent dans la ville de Berlin.


25 avril

• Jonction des troupes américaines et soviétiques à Torgau sur l'Elbe. Les Français et les Américains atteignent l’Autriche.


28 avril

• Adolf Hitler destitue Heinrich Himmler de toutes ses fonctions.

• Le dictateur italien Benito Mussolini et sa compagne Clara Petacci sont fusillés par des partisans communistes, leurs corps nus sont pendus par les pieds sur la place Loreto, à Milan.


29 avril

• Dernier gazage à Mauthausen.

• Les forces alliées libèrent le camp de concentration de Dachau.

• Adolf Hitler épouse Eva Braun.


30 avril

• Suicides d'Adolf Hitler et d'Eva Braun dans le bunker de la chancellerie à Berlin, alors que les troupes russes s'en approchent. Joseph Goebbels, nommé chancelier par Hitler dans son testament, entame des négociations avec le commandement soviétique à Berlin.


Mai


1er mai

• Suicides de Joseph Goebbels et de sa femme Magda après avoir empoisonné leurs 6 enfants.


2 mai

• Prise de Berlin par l'Armée rouge de Koniev et de Joukov.


3 mai

• Naufrages du Cap Arcona, du Thielbek et du Deutschland IV coulés par la RAF dans la baie de Lübeck.


4 mai

• Libération du camp de Neuengamme totalement vide par l'armée britannique.

• Reddition des armées de l'Allemagne du Nord au maréchal Montgomery.


5 mai

• Libération du camp de Mauthausen par les Américains.


6 mai-11 mai

• Front de l'Est : Offensive sur Prague


7 mai

• Vers 2 heures 41 du matin, dans une école de Reims (France), le général Alfred Jodl et l'état-major des troupes allemandes du front Ouest signent les actes de capitulation du Troisième Reich.

• Libération des 25 000 survivants du camp de concentration de Theresienstadt par les Soviétiques.


8 mai

• L’amiral Karl Dönitz capitule. L'acte définitif de capitulation est signé à Berlin à 23 heures 01, par le général Stumpff, l’amiral von Friedeburg et le maréchal Keitel en présence du maréchal Joukov (URSS), du général Spaatz (États-Unis), du général Tedder (Royaume-Uni) et du général de Lattre de Tassigny (France). Avec la reddition du 7 mai et celle du 8 mai, on a donc deux actes de reddition militaire. Compte tenu du décalage horaire de 2 heures, le 8 mai à 23 heures 01 à Berlin correspond au 9 mai à 1 heure 01 à Moscou, ce qui explique que la fin de la Seconde Guerre mondiale est fêté par l'Union soviétique le 9 mai.


10 mai

• Front de l'Est : Fin de la bataille de la poche de Courlande.


17 mai-14 août

• Attaque aérienne directe sur le Japon depuis l'archipel Okinawa.


25 mai

• Les bombardements redoublent sur Tokyo.


Juin


4 juin

• Jean Sassi, de la Force 136, est parachuté sur le Laos.


9 juin

• Accords entre la Yougoslavie et les Alliés sur Trieste.


10 juin

• Débarquement allié à Brunei et Labuan.


22 juin

• Fin des combats à Okinawa.


26 juin

• Signature de la Charte des Nations unies à San Francisco.


Juillet


1er juillet

• L'Allemagne est divisée en quatre zones d'occupation.


5 juillet

• Les Philippines sont officiellement déclarées libérées


6 juillet

• La Norvège déclare la guerre à l'Empire du Japon.


16 juillet

• Trinity, test réussi et 1re explosion atomique dans le désert du Nouveau Mexique


17 juillet

• Ouverture de la Conférence de Potsdam


21 juillet

• Le président Truman approuve l'ordre d'utilisation de l'arme atomique contre le Japon


23 juillet

• Début du procès du maréchal Pétain


26 juillet

• Démission de Winston Churchill de son poste de Premier ministre après la défaite du Parti conservateur.

• « Déclaration de Potsdam » : les Alliés réunis lors de la conférence de Potsdam invitent le Japon à se rendre sans conditions sous peine de destruction.


28 juillet

• Le Japon rejette de manière ambiguë la déclaration de Potsdam.


30 juillet

• Le croiseur USS Indianapolis, qui avait transporté la première bombe atomique américaine, est coulé par un sous-marin japonais. Le naufrage laisse à la mer environ 800 survivants, dont plusieurs centaines périront, entre autres à cause des requins. Le drame de l’Indianapolis donnera lieu à une commission d'enquête et à un procès.


Août


6 août

• Après le rejet de l’ultimatum de Potsdam, un bombardier américain largue une bombe atomique à l'uranium enrichi sur Hiroshima - Bilan : 75 000 morts et 90 000 blessés sur une population de 250 000 personnes (voir Bombardements atomiques d'Hiroshima et Nagasaki).


8 août

• L'URSS déclare la guerre à l'Empire du Japon, elle va occuper Sakhaline, les îles Kouriles, et envahit la Mandchourie.


9 août

• Une seconde bombe atomique, Fat Man au plutonium, est larguée sur Nagasaki, faisant environ 38 000 morts.


12 août

• Occupation de la Corée du Nord et de la Mandchourie par les Soviétiques.


15 août

• L’empereur Hirohito annonce la capitulation du Japon à la radio. Il demande dans son allocution l'arrêt des combats. C'est la capitulation officieuse de l'Empire du Japon.

• Un accord entre l’Union soviétique et la Chine nationaliste répartit leurs pouvoirs en Mandchourie.


28 août

• Les Alliés occupent le Japon (jusqu'à fin 1952).


Septembre


2 septembre

• L’empereur du Japon reconnaît officiellement la défaite. Son ministre des Affaires étrangères, Mamoru Shigemitsu signe avec le général Douglas MacArthur sur le cuirassé américain USS Missouri, dans la Baie de Tokyo, les actes de capitulation du Japon. Ces actes mettent fin au dernier conflit en cours de la Seconde Guerre mondiale et entérine l'occupation du Japon par les États-Unis. Le gouvernement japonais reste en place à condition d’exécuter les instructions des vainqueurs : démilitarisation de la société, dissolution des zaibatsu (trusts enrichis par l’industrie de guerre), abolition de la police contrôlant l’opinion publique, réforme agraire, loi sur les unions ouvrières.

• Communistes et nationalistes se retrouvent face à face en Chine. Mao Zedong domine le Nord, pénètre en Mandchourie occupée par les Soviétiques. Tchang Kaï-chek regagne Nankin et récupère la plupart des grandes villes.

• La Malaisie repasse sous contrôle britannique.

• Proclamation officielle par Hô Chi Minh, à Hanoï,